Scroll To Top

Les 3 messages du père Hamel

Publié le 30 Nov 2017 à 23:33 Vidéos Aucun commentaire

Padreblog reçoit le père Paul Vigouroux, postulateur de la cause de béatification du père Jacques Hamel. Avec lui, essayons de mieux comprendre la leçon de foi et de vie que nous donne ce prêtre, assassiné en juillet 2016 à Saint-Etienne-du-Rouvray, près de Rouen, alors qu’il venait de célébrer la messe.

Le jour de l’assassinat du père Hamel, l’abbé Pierre Amar réagissait également sur LCI. Une vidéo à revoir ici.

_____________

[Addendum, 2 décembre 2017 – 1er dimanche de l’Avent]

On aurait pu penser que ce prêtre âgé avait « fait son job ». Le père Hamel avait en effet servi bien au-delà de l’âge règlementaire de la retraite. N’aurait-il pas pu prétendre au repos ? Mais le père Hamel avait voulu servir jusqu’au bout. Et c’est en semaine, en célébrant sa messe comme chaque matin dans sa petite église avec une poignée de paroissiens, que l’inattendu est arrivé. En quelques secondes, le père Hamel a dû donner sa vie, en étant associé mystérieusement mais réellement à son Maître, Jésus crucifié, dont il venait de célébrer le sacrifice à l’autel.

On ne donne pas ainsi sa vie sans s’y être préparé. Sans avoir veillé. Sans être prêt. On est prêt à tout donner parce que jour après jour, on apprend à se donner dans l’ordinaire de notre vie. Parce qu’on se tient fidèle dans la prière. Parce qu’on est à sa place, persévérant et le cœur éveillé. Parce qu’on ne se lasse pas d’aimer.

Voilà ce qu’il nous faut demander et vivre pendant ce temps de l’Avent ! La grâce d’être prêt.

Prêt pour Noël. Prêt pour accueillir Jésus dans notre vie. Prêt pour Le suivre, dans l’ordinaire comme dans l’imprévu de cette vie.

boutonfbboutontweet