Scroll To Top

Nous pleurons ceux qui ne nous faisaient pas rire…

Publié le 09 Jan 2015 à 08:30 Société 21 commentaires

A notre tour, nous voulons manifester notre douleur et notre compassion pour les victimes – connues et moins connues – de l’attentat barbare du 7 janvier. Comme compatriotes, comme prêtres, comme croyants, nous sommes aux côtés de ceux qui sont tombés et de leurs proches. Car rien, absolument rien, ne peut justifier que des journalistes et des dessinateurs soient massacrés. Nous pleurons ces victimes assassinées, nous pleurons ces policiers abattus pour avoir voulu les protéger, nous pleurons avec toutes ces familles endeuillées… A la rédaction de Charlie-Hebdo, cible principale des terroristes, nous disons : « nous sommes à vos côtés, car au-delà de nos divergences et des blessures du passé, nous sommes frères en humanité, même s’il faut parfois des drames pour se le rappeler… ».

Soyons francs : il est vrai que nous avons souvent été agacés par Charlie-Hebdo, nous, prêtres, ou fidèles catholiques ! Parfois même, leurs caricatures nous ont heurtés dans notre foi. Nous avions l’impression qu’ils prenaient un malin plaisir à provoquer, salir ou dénigrer ce qui est sacré à nos yeux, sans qu’on soit pourtant ces « fanatiques » qu’ils voulaient viser. Nous avions eu l’occasion d’exprimer la peine de beaucoup de croyants devant ces Unes, certaines si difficiles pour nous à regarder.

Mais aujourd’hui nous pleurons ceux qui ne nous faisaient pas rire… « car au-delà de nos divergences et des blessures du passé, nous sommes frères en humanité, même s’il faut parfois des drames pour se le rappeler… ».

Le Pape et nos évêques – eux aussi souvent caricaturés ! – ont dit leur émotion et leur horreur devant ce qui s’est passé, en ce triste matin du 7 janvier. Ce fanatisme qui a criblé de balles ces journalistes et policiers persécute également nos frères chrétiens en Orient… Là-bas, des musulmans sont aussi visés. Ce fanatisme rapproche sans le vouloir tous ceux qui veulent l’affronter et qui aiment la liberté. Il nous force à retrouver ce que nous avons en commun. Car c’est la France qui est attaquée, à travers ses journalistes et ses policiers.

Sans doute que toutes les victimes n’étaient pas des piliers d’Eglise !… Cependant, dans les jours qui viennent, nous offrirons ce que nous avons de plus beau, nous, chrétiens : nos prières pour elles, leurs collègues et leurs familles. Sans oublier les blessés. Les cloches de nos églises ont sonné le glas : c’était notre façon modeste de partager la douleur de tout un pays pour une fois rassemblé.

A la messe, ces jours-ci, dans la lettre de saint Jean, on lisait cette affirmation : « Dieu est Amour ». Ceux qui tuent au nom de Dieu commettent la pire des profanations. Ne pas respecter la vie – même de celui qui nous offense – est un immense blasphème.

La France va retrouver en elle les valeurs morales et spirituelles à opposer à cette barbarie. On ne sort de l’épreuve qu’en grandissant. Ce sera le miracle que ces fanatiques auront alors permis, bien malgré eux : que la France se rassemble autour de ce qu’elle a de meilleur, « car au-delà de nos divergences et des blessures du passé, nous sommes frères en humanité, même s’il faut parfois des drames pour se le rappeler… ».

Les Padre

[Addendum : ce texte a été publié le vendredi 9 janvier au matin, avant la prise d’otages à l’hyper casher et la mort de quatre Français de confession juive. Voilà pourquoi ils ne sont pas mentionnés. Nous les pleurons, nous prions pour eux et pour leurs familles. Une fois de plus, nos frères juifs sont visés par la terreur…]

boutonfbboutontweet

À propos de l'auteur :

  • Alice

    Un résumé de tout ce que je ressens, merci pour cet article.

  • Marc Auchenne

    J’étais opposé à 99% de leurs prises de position mais lorsque j’ai appris leur mort je me suis surpris avec les larmes aux yeux !

  • RH

    Bonjour Padre, que pensez-vous de la responsabilité de l’Eglise de France dans cet attentat ? Je fais allusion à cet article, où l’on peut lire « le catholicisme français porte une terrible responsabilité » : http://www.hommenouveau.fr/1152/societe/on-meurt-d-oublier-le-christ.htm

    Je partage pour ma part toute la teneur de cet article.

    Cet événement n’est il pas l’occasion pour l’Eglise de France de prendre conscience, de réfléchir (pas trop longtemps) et surtout d’établir un plan d’action sérieux pour faire en sorte de limiter la suite des dégâts que ne vont pas manquer de se produire dans les prochaines années ? Bref de se remettre en cause totalement, et surtout d’agir.

    Respectueusement,
    R.

    • Platini Akabamofou

      Comment pouvions nous empêcher l’installation en France d’ un islam?
      Nous n’avons pas su empêcher la Conjuration antichrétienne ou le temple maçonnique voulant s’élever sur les ruines du catholicisme !
      Que nous apprend l’exploration historique, philosophique et religieuse à travers les étapes de la destruction de l’Église catholique?
      Elle nous apprend que ceux sont les mêmes qui, de la Renaissance à la Réforme, puis par les différentes Révolutions, ont programmé l’avènement d’une République universelle judaïque et maçonnique.
      Ce sont les mêmes qui ont organisé le dépeuplement de notre pays par ces deux dernières guerres puis par la dépénalisation de l’infanticide en 1973 pour faire de la place à autant de millions de métèques de toute provenance dont beaucoup de musulmans.
      Ils sont capables de tout…..C’est notre regretté Raymond BARRE qui confirmait quelques jours avant sa mort ce qu’il avait déclaré en 1981 à leur sujet :
      — « Je considère que le lobby juif – pas seulement en ce qui me concerne – est capable de monter des opérations indignes, et je tiens à le dire … »—
      —« Il y a une clique qui, depuis 1979, me poursuit pour me faire passer
      pour antisémite, a-t-il déclaré sur RTL. Les procédés sont très
      singuliers, mais cela me laisse indifférent. Et c’est cette indifférence
      qui les outrage »
      Vous pouvez être certains qu’ils étaient encore à la manœuvre dans ces « attentats de Paris » . Leur magie est très puissante …
       » L’apparition de l’ impie se fera, par la puissance de Satan,
      avec toutes sortes de miracles, de signes et de prodiges mensongers, et
      avec toutes les séductions de l’iniquité …. »

  • Vieillard

    Laissez les morts enterrer les morts, condamnez le crime, pas le criminel.
    Vous supportiez mal les conneries de Charlie Hebdo ? Imaginez ce que c’est pour des gens qui ont affaire en permanence au mépris et qui n’ont pas votre culture du pardon ni celle de la démocratie.
    Distinguez entre le crime et le criminel. Le criminel est votre frère.

  • Marie Armelle Galhié

    Bravo ! Vous dites parfaitement ce que nous ressentons et ce qu’il nous est difficile d’expliquer à nos amis aux avis divergeants.

  • Merci. C’est aussi mon sentiment.

  • Laurent Glaenzer

    Je suis naturellement d’accord. J’aurais simplement aimé que notre pays puisse exprimer la même émotion lorsque des moines français ont été massacrés dans des conditions plus atroces encore à Tibérine ou lors des exactions de chrétiens en Orient. Aussi, dimanche, pourquoi ne pas mettre à côté de l’inscription « Je suis Charlie », « Je suis moine de Tibérine » ou « Je suis chrétien d’Orient ». Après tout, les coupables sont les mêmes.

  • Laureline Guillemette
  • Guillemette Arminjon

    Salomon

  • Toulza Alain

    Je ne
    puis approuver ce salmigondis qui repose fondamentalement sur une confusion
    entre le pécheur et le péché, et minore systématiquement les ignobles
    caricatures à caractère blasphématoire : vous n’avez été qu' »agacés »
    ? moi, choqué et meurtri ; « heurtés dans notre foi » ? moi, scandalisé
    ; « ceux qui ne nous faisaient pas rire  » moi, ils m’irritaient au
    dernier degré ; « le pape et nos évêques, eux aussi souvent caricaturés »
    et la Trinité Sainte montrée en train de s’autosodomiser, ça ne compte pas ? Et
    la Vierge Sainte, hilare dans son accouchement qui salit ignoblement le mystère
    de l’Incarnation, ce n’est pas plus grave ? ;  » toutes les victimes
    n’étaient pas des piliers d’église  » bel euphémisme qui fait oublier que
    c’étaient, eux aussi, des fanatiques (mais de l’antithéisme) et, très
    précisément, pour la plupart, des membres de loges maçonniques et de la libre
    pensée.

    Curieuse théologie, padre, que celle qui vous fait considérer les âmes en
    nombre incalculable que ces implacables ennemis de la foi ont fait mourir par
    la plume comme moins importantes que le corps de ces derniers ! Prions pour
    eux, certes, et nous l’avons fait en famille, mais nous rendre solidaires de
    ceux qui considèrent que les ordures déversées sur la religion dans ce canard
    abject qu’est Charlie Hebdo valent d’être proclamées « valeurs
    républicaines » et de lui mériter d’être citoyen d’honneur de Paris, cela
    jamais. Est-ce ainsi qu’il faut entendre ce passage où vous vous réjouissez que
    « la France se rassemble autour de ce qu’elle a de meilleur » ? , Non,
    nous ne sommes pas Charlie et si la mort de ces caricaturistes exige notre
    compassion, c’est d’abord pour leur âme et non pour leur corps périssable. Et
    nous sommes choqués par la sonnerie des cloches de la cathédrale, quand elles
    n’ont jamais sonné le glas pour les 8 millions de bébés, innocents, martyrs des
    valeurs républicaines, ni pour les centaines de milliers de chrétiens martyrs
    de leur foi !!!…

    Un dernier mot sur la liberté au nom de laquelle vous considérez qu’il faut que
    les Français se rapprochent. Quelle liberté ? Celle d’insulter Dieu ? La Vierge
    ?

    Alain
    Toulza

    • Franck Hocquard

      Ce qui est sacré pour vous ne l’est pas pour moi et inversement, de la meme maniere que votre foi est insultée par des caricatures, ma foi en l’anthithéisme se sent insultée par votre pathétique ouvrage apocryphe que vous considérez comme parole divine ainsi que ses « valeurs » qui ne preche pas que l’amour (loin de là, il suffit de voir la condition animal ou le positionnement majoritaire des fidèles et de l’Eglise contre le mariage homo et l’adoption ou l’avortement ) pourtant votre ouvrage comme charlie hebdo sont en vente libre dans toutes les bonnes boucheries.
      Quand je lis « ces âmes en nombre incalculable que ces implacables ennemis de la foi ont fait mourir par la plume », je me rends compte a quel point vous êtes limité et fermé d’esprit, vous n’envisagez même pas une seconde vous tromper ou être dans l’erreur quant a votre « verité » (c’est un peu la base de l’integrisme voyez vous) et vous voulez imposer votre vision du Sacré tabou et intouchable qu’on ne doit pas désacraliser , alors puisque vous semblez être un excité du clavier et que vous pensez qu’il est impossible que la vierge ne soit pas vierge, je vous répondrai qu’une personne qui pense qu’il est biologiquement possible qu’une vierge non fécondée puisse avoir un enfant est soit un idiot, soit un illuminé, soit un menteur, soit les 3 à la fois et j’attendrai qu’il me prouve le contraire (car il se peut que je me trompe, je l’envisage)
      Cordialement

      • lionel

        Qui êtes vous pour qualifier tel ou tel ouvrage d’apocryphe ?
        Allez donc embrasser les immams sur la bouche si cela vous chante ! Nous, ici, sur cette trrre de France, nous savons d’ou nous venons, d’où vient notre civilisation, ce que nous devons à l’Eglise et notamment les immenses progrès du moyen âge : fondation de toutes les universités à travers l’Europe, les cathedrales, l »art etc., pour vous les racines de la France sont probablement à la révolution avec la laïcité maçonnique. .. nous n’avons tout simplement pas les mêmes valeurs. La vérité là dedans. ..je pense que pour vous la vérité est un concept vide de sens : vous la brandissez quand cela vous arrange pour faire bouger les lignes mais celle de ceux qui y croient et qui appellent un chat un chat, vous lui opposez le relativisme bien pensant tolérant. Avec des gens comme vous on n’est pas sorti de l’auberge. .. heureusement pour ma génération, vous êtes en voie de disparition (mai 68 est loin). Le temps joue pour nous. Je prierai pour que vous ayez la grâce d’une bonne mort.

        • Franck Hocquard

          La Bible a été écrite en plusieurs phases, d’ailleurs on a retrouvé plusieurs canons divergents de la bible et les premieres versions compilés apparaissent au IIe siecle, vous imaginez l’effet téléphone arabe sur 100 ans, et je ne parlerai meme pas des traduction et retro-traduction,la vugate apparait au Ve siecle, bonjour l’authenticité hahahahha, ni même du Vatican qui dicte lui même quelles textes sont apocryphes et lesquelles ne le sont pas (evangile selon juda par ex), donc votre bouquin c’est un livre de livre de livre remanié, retraduit et pleins de mensonges , sur le plan scientifiques, vous pouvez interpréter autant que vous voulez mais Dieu créa le soleil au 4e jour, déja c’est stupide parce que si il n’y a pas de soleil, il n’y a pas de jour/nuit et de plus le soleil fut crée apres la terre et apres la lunmiere bref jvais pas m’epancher plus longtemps sur un exemple parmis la masse d’incoherence à « interpréter »…
          Quant a ce que la France doit au catholicisme , c’est un millenaire d’obscurantisme et de perte technologique, c’est bien de créer les universités mais vu qu’on ne trouve que ce que l’on veut bien chercher, on y a que découvert que de la merde scholastique. Ceux qui osait la nouveauté –> bucher , alors je chie sur cet heritage qui se resume pour moi au plaisir d’entendre le carillon du clocher de mon village
          Priez pour ma mort ou ce que vous voulez ,jmen tape

          Pour moi vous n’etes qu’un autre clericafards integristes (chirsianisme, islam, etc pour moi c’est la même merde)

          • lionel

            Au moins moi, je ne vous ai pas insulté. Nous devinions votre visage, vous venez de nous le montrer. Je crois que le debat est clos. Au fait j’ai compris : la liberté de penser ne s’ applique qu’à vous.

    • lionel

      100/100 d’accord avec Alain Toulza.

  • clo clo

    in

  • clo clo

    OUI merci, merci et merci a l’auteur,

  • Claude Marti

    Il est normal d’être blessé par la caricature représentant un pape sodomisant. Mais ne doit-on pas encore être mille fois plus douloureusement meurtri lorsqu’on découvre que des pratiques pédophiles n’ont pas été lourdement sanctionnées, mais discrètement couvertes et, de fait, tolérés. Lorsque Charlie Hebdo a fait cette caricature il dénonçait un silence coupable qui rendait la hiérarchie complice de ces faits. Ce qui est grave, ce n’est pas de dénoncer, même si la manière est discutable, mais de commettre. C’est l’histo

  • Claude Marti

    Mon doigt a cliqué trop : je voulais dire c’est la fable de la paille et la poutre.

  • TF

    Nos « élites », politiques et religieuses, déplorent tout cela à chaudes larmes tout en encourageant le multiculturalisme multireligieux, du nihilisme à l’islamisme.
    Alors oui, Dieu se rit de ceux qui déplorent les effets dont ils chérissent les causes, et vouloir faire rire Dieu part sûrement d’une bonne intention…
    Mais pas sûr qu’Il en demande autant. Et un fou rire aussi violent peut être douloureux voire dangereux…
    Mais après avoir bien pleuré et bien fait rire, qu’est ce qu’on fait ? on continue ?