Scroll To Top

Synode de la Famille : n’oublions pas non plus ceux-là…

Publié le 02 Oct 2014 à 08:45 Église 9 commentaires
divorce

On parle beaucoup des « divorcés-remariés » à l’occasion de ce synode de la Famille. Les pressions sont fortes pour que le magistère évolue. Contrairement à beaucoup d’autres, journalistes, théologiens ou « experts » souvent autoproclamés, je n’ai pas de certitudes à imposer au Pape François et aux évêques réunis autour de lui. Je crois qu’ils ont déjà la foi ! Et qu’ils connaissent l’enseignement de l’Eglise, bien mieux que moi… Je me refuse encore plus à revendiquer tel ou tel droit. Dans l’Eglise, on ne revendique pas, on fait confiance car on la croit assistée dans son gouvernement par l’Esprit-Saint. Ce n’est pas une formule facile pour éviter le débat. C’est au contraire dans les périodes troublées que cette vérité prend toute son importance. Au-delà des manœuvres et des pressions inévitables, au-delà des débats légitimes dans la fidélité à la foi, et de la recherche commune du bien des âmes, je crois que ce que le Pape enseignera au final, et les évêques en communion avec lui, sera conforme à la volonté de Dieu.

Mais j’aimerais simplement que dans le tourbillon des idées exprimées et des propositions exposées, le Pape, les évêques, les prêtres – les journalistes de la presse chrétienne en particulier – donnent une place et trouvent les mots pour reconnaître ceux dont on ne parle pas.

On ne parle pas de ces femmes et ces hommes, séparés ou divorcés, parfois malgré eux en raison de l’abandon par leur conjoint, qui essayent de rester fidèles à leur sacrement de mariage et renoncent pour cela à se donner à un(e) autre.

Ils souffrent en ce moment car on semble accorder peu de prix à leur chemin, voire le trouver inhumain ou impensable. Ces femmes et ces hommes ne jugent personne, et surtout pas ceux qui n’ont pas su (ou pu) prendre le même chemin. Ils ne revendiquent rien pour eux-mêmes, ne font pas de bruit… mais ils existent. J’en connais et mes frères prêtres également. C’est pour eux que j’écris ces lignes. Souvent blessés par l’échec de leur couple, ils essayent pourtant de garder un sens à la parole qu’ils ont un jour donnée. Leur fidélité douloureuse mais confiante est belle. Elle ressemble parfois à de l’héroïsme. Elle est nourrie de l’espérance fragile que leur fidélité sera féconde, d’une façon ou d’une autre. En tout cas, qu’elle plaît à Dieu et qu’Il la comprend. Elle se veut aussi un témoignage humble mais vrai donné aux enfants.

Je voudrais aussi qu’on encourage les couples qui peinent, ceux qui font de leur mieux pour vivre leur engagement en traversant parfois de grandes épreuves, ceux qui ont dû donner de grands pardons parfois si douloureux, ceux qui ont refusé de désespérer de l’autre ou de soi, ceux qui dans le quotidien se relèvent sans cesse et ne renoncent pas à apprendre à aimer. Il ne faudrait pas qu’ils finissent par se dire « à quoi bon ? » à force d’entendre que l’échec est « normal ». Non, ce n’est pas la « norme », même s’il n’est pas rare effectivement…

Oui, il nous faut sans cesse accompagner ceux qui peinent et ceux qui n’arrivent pas à vivre leur engagement ! Oui, tout le monde a sa place dans l’Eglise ! Oui, l’Eglise est cet « hôpital de campagne » selon l’expression du Pape, qui doit soigner les blessures, offrir la miséricorde, accueillir tout le monde sans jamais renoncer à la Vérité. Oui… mais n’oublions pas aussi ces témoins fragiles d’un Amour indissoluble. Eux aussi se sentent pauvres et ont besoin d’être encouragés. Leurs enfants ont besoin d’entendre que cette fidélité n’est pas vaine… qu’elle portera du fruit.

Je voulais leur dire merci, tout simplement. Car leur fidélité même douloureuse est pour nous tous comme une icône et un reflet de la fidélité de Dieu.

_____

NB : l’abbé Pierre AMAR a répondu à l’invitation du journal « La Croix » de croiser son regard et ses réflexions avec d’autres sur le synode romain. Dès maintenant et jusqu’au 19 octobre, retrouvez-le à cette adresse : « le blog du synode ».

boutonfbboutontweet

À propos de l'auteur :

Abbé Grosjean

37 ans. Diocèse de Versailles. Ordonné prêtre en 2004. Curé de la paroisse de Saint-Cyr-l’École. Responsable des questions politiques, de bioéthique et d'éthique économique pour le diocèse de Versailles.

  • Anna Maria Miklos

    Merci Padre! Vraiment émouvant cet appel à se souvenir de tous, qui par fidélité à Dieu et à l’Eglise et par amour pour leurs enfants vivent le sacrement de mariage d’une manière souvent héroïque. Je me retrouve moi-même dans cette situation et nous voilà après 20 ans de mariage et avec cinq enfants toujours ensemble malgré tous les difficultés. E je ne cesse pas de remercier Dieu pour le Pape Jean Paul II à qui je dois ma fidélité.

  • Papiho

    Bonjour,

    je voudrais me faire l’avocat des théologiens et et experts
    « autoproclamés » que nous sommes tous.

    Beaucoup de personnes donnent leur avis sur la famille et je m’en réjouis pour
    plusieurs raisons:

    – C’est tout d’abord une demande du pape François qui a lancé une consultation
    la plus large possible avant d’établir l’ « l’instrumentum laboris »
    qui est le dossier de départ de la réflexion des délégués synodaux. Je regrette
    seulement qu’en France seuls quelques diocèses aient joué le jeu.

    – C’est aussi parce que l’Esprit Saint ne s’adresse pas qu’aux seuls
    théologiens. La commission théologique internationale – ce ne sont pas des
    amateurs- a approuvé en mai dernier un document dont on a fait assez peu de
    publicité ; Le « Sensum fidei dans la vie de l’Église ». Le don de
    l’Esprit Saint ouvre à tous les croyants la connaissance de la vérité tout
    entière.

    – C’est surtout car chacun d’entre nous a ou a eu une vie de famille. La
    famille est un lieu de grandes joies. Mais c’est aussi le lieu de grandes
    souffrances. Certains vivent ces souffrances héroïquement, certains ne les
    acceptent pas et essaie de trouver malgré tout leur bonheur, ne les jugeons pas
    mais écoutons les !

  • Christine

    Merci mon Père de cette parole de compréhension si juste et si rare dans l’Eglise jusqu’à présent. Et pourtant la fidélité n’est-elle pas au cœur du sacrement du mariage ? Oui je veux être fidèle à l’engagement que j’ai pris il y a plus de 38 ans, d’être fidèle dans les épreuves, et que mon mari a balayé il y a 8 ans. Ca a du sens ! surtout pour être à même d’être capable de le considérer aujourd’hui dans la paix malgré son remariage civil et malgré le tsunami que ça a provoqué dans ma vie et celle des nos enfants. Cela m’a propulsée dans une vraie conversion du cœur, en ayant le besoin de me faire soutenir par le Seigneur, seul à même de me combler. Et je voudrais dire mon admiration de personnes quittées, jeunes mariés avec des enfants petits, et qui témoignent de façon joyeuse, plusieurs dizaines d’années après encore de cette fidélité de Dieu pour nous, et rencontrés à la Communion Notre Dame de l’Alliance.

  • Communion ND de l’Alliance

    Cher M. l’Abbé,
    Nous vous remercions au nom des 257 frères et sœurs de la Communion
    Notre-Dame de l’Alliance, « qui réunit des hommes
    et femmes engagés dans un mariage sacramentel et vivant seuls à la suite d’une
    séparation ou d’un divorce. Dans la foi au Christ et l’amitié fraternelle, ils
    suivent un chemin de fidélité, de pardon et d’espérance ».
    Nous vivons quelque chose d’à la fois
    lumineux et douloureux.
    Et pour le vivre nous avons besoin des sacrements
    et de soutien fraternel et spirituel.
    Nous aimons l’Eglise et la Parole du Christ qui
    sauve,
    nous aimons le mariage en tant que don unique et
    total
    et tout ce qui porte atteinte au mariage, nous
    atteint en effet.
    Comme nous savons que ce chemin est difficile à
    vivre de manière isolée, permettez-nous de mettre nos coordonnées pour que
    d’autres puissent nous trouver.
    Bien en communion

    Martin Brochier et Annick Marie, modérateurs de la
    Communion Notre-Dame de l’Alliance
    En France : 02 99 63 12 04 En Belgique : 0495 42 87 82 ou [email protected] http://www.cn-da.org

  • Pierre

    On ne parle pas de toutes ces personnes éminemment respectables, tout simplement parce que ce n’est pas le sujet qui fait débat aujourd’hui dans l’Eglise. Toutes ces personnes qui pensent être fidèles à un engagement méritent le plus grand respect mais le sujet du débat, ce sont tous les catholiques qui ont vécu, toujours douloureusement, l’échec de leur mariage et qui ont (re)trouvé avec un(e) autre une relation d’amour sincère et profond.

    Qui seriez-vous pour leur dire que cela n’est pas compatible avec leur foi chrétienne ? Qui
    seriez-vous pour penser que l’Eglise n’a jamais été dans l’erreur ? Vous rappelez-vous ce temps pas si lointain où l’Eglise ne trouvait rien à redire contre l’esclavage ?

  • ODIC

    Vous avez raison cher Père de parler de ces personnes. Il y a des souffrances dans tous les domaines. Mais je m’aperçois que tout le monde donne un avis sur tout,veut avoir raison sur tout.
    Et tirer la couverture à soi, en demandant à l’Eglise de faire ce qu’il demande. Soit l’Eglise est un phare dans l’obscurité de l’Humanité et donne l’exemple du plus haut (A tout péché miséricorde) soit l’Eglise vogue au gré de son époque et devient une institution banale. Oui être chrétien, chrétienne n’est pas facile, c’est exigeant, je suis la première à le dire. Mais être tirée vers le haut en dépassant ses propres difficultés grâce au christ à l’Esprit Saint, son Eglise et bien franchement cela vaut tout l’or du monde !!!
    Une amie de Marthe Robin…
    Nicole

    • Champi Dino

      CONSTRUISONS LA MAISON DE DIEU DANS NOTRE COEUR

      ET GARDONS-LA PLUS QUE TOUTE AUTRE CHOSE AFIN

      QUE LE DIABLE SOIT DOMINE EN NOUS.

      C’est le 282ème message

      Jésus-Christ l’est comme Fils sur sa maison et sa maison c’est notre cœur (Hébreux 3/6), et voici la véritable … maison de Dieu que nous devons construire et être.

      La maison de Dieu se construit dans le cœur, car…

      si quelqu’un n’aime pas Dieu, il ne peut pas lui construire une demeure dans ce monde et Dieu n’habite pas dans ce qui est fait des mains d’hommes tel qu’il est dit : « Mais le Très Haut n’habite pas dans ce qui est fait de main d’homme, comme dit le prophète » (Actes 7/48).Ce qui est fait des mains d’hommes n’est qu’une poussière élevée par des gens qui ont dépensé des centaines de millions, voire des milliards et disant : ‘’nous n’avons pas construit n’importe quoi à notre Dieu’’. Mes chers amis, Dieu demeure dans sa vie, et si nous l’avons glorifié, c’est bien, mais sachons que c’est en nous, sa maison, sa demeure qu’il se glorifie dans ce monde, c’est-à-dire dans nos cœurs. Dieu sauve l’homme (l’âme) dans l’homme et non en dehors. Voilà pourquoi il a envoyé son Fils Jésus-Christ vers nous, et il est question pour nous de le recevoir et de laisser demeurer en nous, lui le sauveur, le délivreur, le guérisseur, le bénisseur et le vivifieur. Car, là où est le sauveur, là aussi est le sauvetage, là où est le délivreur, là aussi est la délivrance, là où est le guérisseur, là aussi est la guérison ; là où est le bénisseur, là aussi est la bénédiction, là où est le vivifieur, là aussi est la vie. Voilà pourquoi il est dit : « Or, le Seigneur c’est l’Esprit; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté (2Corinthiens3/17).

      Là où est Jésus-Christ, là aussi demeure son Père, et où son Père demeure, là est sa maison. Comment donc est construite la maison de Dieu ? L’Eternel Dieu en voulant que nous lui construisions une maison, avait envoyé le plan et le matériel de construction qui sont la Parole de Christ qui est esprit et vie. Voilà pourquoi le Seigneur Jésus dit : ‘’celui qui aime mon Père lui construit une maison’’ (gardera sa Parole). Donc, cette parole étant gardée, c’est une nouvelle pensée et vie qui est une nouvelle maison construite en l’honneur du Père (cette Parole de Christ que nous gardons).Il viendra habiter avec le Fils et les deux demeureront dans leur maison. Voilà pourquoi le Seigneur Jésus dit : « … Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui » (Jean 14/23). Dieu est sa Parole et il habite dans sa Parole, il est esprit et il vit dans son esprit, il est la vie et il habite dans sa vie. Le Seigneur Jésus dit : ’’la Parole que je vous ai dite est esprit et vie’’, donc, cette parole est le matériel de construction de la maison de Dieu dans notre cœur. Car le Seigneur Jésus n’est pas venu sauver la poussière pour habiter dans le bâtiment, mais il est venu sauver l’esprit de l’homme, bref son âme. Voilà pourquoi, lui, étant esprit, doit habiter dans l’esprit de l’homme afin de sauver ou de vivifier son esprit mort. C’est pourquoi il dit que c’est l’esprit qui vivifie (Jean 6/63), ou encore que l’esprit Saint rend témoignage à notre esprit que nous sommes les véritables.

      L’homme c’est son cœur, et le cœur de l’homme est comme une voiture qui est conduite soit par l’esprit de Dieu soit par celui du diable. L’un doit être au volant pour conduire cette voiture (ce cœur) car c’est dans le cœur que toutes les décisions se prennent. Voilà pourquoi quand le cœur de l’homme s’arrête, tout s’arrête aussi. C’est pourquoi certaines personnes disent : ‘’comme ton cœur va décider’’ ou ‘’tu as un mauvais cœur, tu as un cœur dur, tu as un bon cœur’’, car c’est le cœur qui est l’homme, voilà pourquoi Dieu dans l’homme, habite dans son cœur et non sur les lèvres. Ainsi le Seigneur Jésus lui-même disait : ‘’ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est éloigné de moi’’ (Matthieu 15/8). C’est la même chose aujourd’hui où les gens sont chrétiens de chair ou d’apparence et non d’esprit de vérité. Voilà pourquoi, quand les gens n’ont pas encore élevé un bâtiment pour maison de Dieu, ils sont malades et abattus, ils vont alors tout faire pour avoir les finances et élever une motte de terre en l’ornant. En ce moment, ils deviennent guéris et relevés. Or ils refusent de construire à Dieu une maison parce que leurs cœurs sont remplis de haine et de moquerie, de jalousie, de rivalités, de divisions, du mépris, de vouloir la souffrance de son semblable…. Si Dieu habitait dans la poussière, alors il serait tellement content aujourd’hui parce que plusieurs bâtiments au prix des millions et milliards sont élevés en son nom, il serait content du bâtiment, de la place Saint-Pierre du Vatican, des cathédrales et autres qu’on construit partout. Si Dieu avait le bâtiment pour maison, alors, le Seigneur Jésus aurait construit un bâtiment qu’aucun homme, même Moïse, n’aurait jamais érigé (bâti) sur la terre. Mais il s’agit d’une maison dans le cœur, voilà pourquoi cela devient compliqué pour les dominés de la gloire de l’homme, du matériel et de la méchanceté. Car il est dit : « Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s’y trouve, étant le Seigneur du ciel et de la terre, n’habite point dans des temples faits de main d’homme» (Actes17/24).

      Aujourd’hui, quelqu’un se tient à distance et montre du doigt le bâtiment en disant : ‘’voilà la maison de Dieu’’. Mais quelle folie ! Mes chers, le doigt qui pointe le bâtiment doit se tourner vers votre cœur pour dire ‘’voilà la maison de Dieu’’ ou encore ‘’c’est ici que devrait être la maison de Dieu, mais je n’ai pas voulu accepter cette souffrance, me privant de beaucoup de choses en devenant esclave de la vie.’’ Les hommes ont refusé de posséder le cœur de Dieu pour qu’en retour ce cœur les possède aussi. Ils savent aujourd’hui dans leur ignorance que ce sont eux qui vont donner leur cœur à Dieu. Voilà pourquoi ils disent : ‘’donne ton cœur à Dieu’’ ou ‘’moi j’ai donné mon cœur à Dieu’’. L’homme n’a pas lu que Dieu dit : ‘’Je vous donnerai un cœur nouveau’’ (Ezéchiel 36/26).Ce cœur nouveau c’est la Parole et vie de Jésus-Christ reçues dans nos cœurs. L’homme croit que c’est lui qui donne le cœur à Dieu, voilà pourquoi dans son faux raisonnement et orgueil, il veut que Dieu se prosterne devant lui pour pouvoir lui donner son cœur.

      Les gens n’ont pas construit la maison de Dieu parce que s’ils l’avaient fait, Dieu serait dans sa maison et eux dans la maison de Dieu qui est la maison de l’amour, du pardon, de la pitié, de la patience, de la tempérance, de la fidélité, de la douceur, de la bonté, de la joie, de la paix, du vouloir le bien, de la prospérité et de la réussite de tout le monde, tant dans l’esprit que dans le physique. Aussi, les parents prendront alors tous les enfants du monde entier comme leurs propres enfants, et les enfants considéreraient tous les parents du monde entier comme leurs propres parents, le manquement de notre prochain nous rendrait tristes, et sa maladie ferait notre douleur. Les gens n’ont pas construit la maison de Dieu, voilà pourquoi Dieu et son bien sont dehors, et le diable et son mal sont dedans, voilà pourquoi le mal et la souffrance dominent aujourd’hui dans nos cœurs.

      Le monde n’est rempli que d’hypocrites comme chrétiens. Dieu est à la porte de ton cœur et il frappe. Si tu lui ouvres cette porte, il va entrer et vivre avec toi et toi avec lui. Voilà pourquoi notre cœur doit devenir la maison de Dieu, maison du bien, et nous devons garder cette maison du bien plus que toute autre chose, sinon le diable viendra voler. Si ce cœur a le pardon, le diable enverra ton semblable pour te faire quelque chose dont tu ne pourras lui pardonner. A ce moment, Satan aura volé ton pardon qui est le bien de Dieu. Souffre dans ce qui est vie et délivrance éternelle car l’apôtre Paul n’avait pas construit le bâtiment pour maison de Dieu, mais il avait construit la maison de Dieu en lui-même. Il ne nous avait pas laissé les finances avec lesquelles nous devrions construire la poussière pour maison de Dieu, mais il a travaillé durement pour nous laisser les banques fournies éternellement de fonds pour que nous construisions la maison de Dieu. Voilà pourquoi moi aussi, je travaille durement afin de pourvoir les fonds aux gens qui veulent construire la maison de Dieu à prix cadeau. C’est pourquoi ce que j’ai écrit par la grâce de Dieu n‘est pas à vendre et ne le sera jamais, même si ce sont des milliards de livres et de brochures, parce que ma grandeur et ma puissance sont dans ce que je donne, et je le fais au prix du nom de Jésus qui est gratuit.

      CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

      – See more at: http://champidino.org/fr/index.php/revelations/l-evangile-de-la-delivrance-et-du-salut/349-282eme-message#sthash.DkQekUTh.dpuf

  • Champi Dino

    CONSTRUISONS LA MAISON DE DIEU DANS NOTRE COEUR

    ET GARDONS-LA PLUS QUE TOUTE AUTRE CHOSE AFIN QUE LE DIABLE SOIT DOMINE EN NOUS.

    C’est le 282ème message

    Jésus-Christ l’est comme Fils sur sa maison et sa maison c’est notre cœur (Hébreux 3/6), et voici la véritable … maison de Dieu que nous devons construire et être.

    si quelqu’un n’aime pas Dieu, il ne peut pas lui construire une demeure dans ce monde et Dieu n’habite pas dans ce qui est fait des mains d’hommes tel qu’il est dit : « Mais le Très Haut n’habite pas dans ce qui est fait de main d’homme, comme dit le prophète » (Actes 7/48).Ce qui est fait des mains d’hommes n’est qu’une poussière élevée par des gens qui ont dépensé des centaines de millions, voire des milliards et disant : ‘’nous n’avons pas construit n’importe quoi à notre Dieu’’. Mes chers amis, Dieu demeure dans sa vie, et si nous l’avons glorifié, c’est bien, mais sachons que c’est en nous, sa maison, sa demeure qu’il se glorifie dans ce monde, c’est-à-dire dans nos cœurs. Dieu sauve l’homme (l’âme) dans l’homme et non en dehors. Voilà pourquoi il a envoyé son Fils Jésus-Christ vers nous, et il est question pour nous de le recevoir et de laisser demeurer en nous, lui le sauveur, le délivreur, le guérisseur, le bénisseur et le vivifieur. Car, là où est le sauveur, là aussi est le sauvetage, là où est le délivreur, là aussi est la délivrance, là où est le guérisseur, là aussi est la guérison ; là où est le bénisseur, là aussi est la bénédiction, là où est le vivifieur, là aussi est la vie. Voilà pourquoi il est dit : « Or, le Seigneur c’est l’Esprit; et là où est l’Esprit du Seigneur, là est la liberté (2Corinthiens3/17).

    Là où est Jésus-Christ, là aussi demeure son Père, et où son Père demeure, là est sa maison. Comment donc est construite la maison de Dieu ? L’Eternel Dieu en voulant que nous lui construisions une maison, avait envoyé le plan et le matériel de construction qui sont la Parole de Christ qui est esprit et vie. Voilà pourquoi le Seigneur Jésus dit : ‘’celui qui aime mon Père lui construit une maison’’ (gardera sa Parole). Donc, cette parole étant gardée, c’est une nouvelle pensée et vie qui est une nouvelle maison construite en l’honneur du Père (cette Parole de Christ que nous gardons).Il viendra habiter avec le Fils et les deux demeureront dans leur maison. Voilà pourquoi le Seigneur Jésus dit : « … Si quelqu’un m’aime, il gardera ma parole, et mon Père l’aimera; nous viendrons à lui, et nous ferons notre demeure chez lui » (Jean 14/23). Dieu est sa Parole et il habite dans sa Parole, il est esprit et il vit dans son esprit, il est la vie et il habite dans sa vie. Le Seigneur Jésus dit : ’’la Parole que je vous ai dite est esprit et vie’’, donc, cette parole est le matériel de construction de la maison de Dieu dans notre cœur. Car le Seigneur Jésus n’est pas venu sauver la poussière pour habiter dans le bâtiment, mais il est venu sauver l’esprit de l’homme, bref son âme. Voilà pourquoi, lui, étant esprit, doit habiter dans l’esprit de l’homme afin de sauver ou de vivifier son esprit mort. C’est pourquoi il dit que c’est l’esprit qui vivifie (Jean 6/63), ou encore que l’esprit Saint rend témoignage à notre esprit que nous sommes les véritables.

    L’homme c’est son cœur, et le cœur de l’homme est comme une voiture qui est conduite soit par l’esprit de Dieu soit par celui du diable. L’un doit être au volant pour conduire cette voiture (ce cœur) car c’est dans le cœur que toutes les décisions se prennent. Voilà pourquoi quand le cœur de l’homme s’arrête, tout s’arrête aussi. C’est pourquoi certaines personnes disent : ‘’comme ton cœur va décider’’ ou ‘’tu as un mauvais cœur, tu as un cœur dur, tu as un bon cœur’’, car c’est le cœur qui est l’homme, voilà pourquoi Dieu dans l’homme, habite dans son cœur et non sur les lèvres. Ainsi le Seigneur Jésus lui-même disait : ‘’ce peuple m’honore des lèvres, mais son cœur est éloigné de moi’’ (Matthieu 15/8). C’est la même chose aujourd’hui où les gens sont chrétiens de chair ou d’apparence et non d’esprit de vérité. Voilà pourquoi, quand les gens n’ont pas encore élevé un bâtiment pour maison de Dieu, ils sont malades et abattus, ils vont alors tout faire pour avoir les finances et élever une motte de terre en l’ornant. En ce moment, ils deviennent guéris et relevés. Or ils refusent de construire à Dieu une maison parce que leurs cœurs sont remplis de haine et de moquerie, de jalousie, de rivalités, de divisions, du mépris, de vouloir la souffrance de son semblable…. Si Dieu habitait dans la poussière, alors il serait tellement content aujourd’hui parce que plusieurs bâtiments au prix des millions et milliards sont élevés en son nom, il serait content du bâtiment, de la place Saint-Pierre du Vatican, des cathédrales et autres qu’on construit partout. Si Dieu avait le bâtiment pour maison, alors, le Seigneur Jésus aurait construit un bâtiment qu’aucun homme, même Moïse, n’aurait jamais érigé (bâti) sur la terre. Mais il s’agit d’une maison dans le cœur, voilà pourquoi cela devient compliqué pour les dominés de la gloire de l’homme, du matériel et de la méchanceté. Car il est dit : « Le Dieu qui a fait le monde et tout ce qui s’y trouve, étant le Seigneur du ciel et de la terre, n’habite point dans des temples faits de main d’homme» (Actes17/24).

    Aujourd’hui, quelqu’un se tient à distance et montre du doigt le bâtiment en disant : ‘’voilà la maison de Dieu’’. Mais quelle folie ! Mes chers, le doigt qui pointe le bâtiment doit se tourner vers votre cœur pour dire ‘’voilà la maison de Dieu’’ ou encore ‘’c’est ici que devrait être la maison de Dieu, mais je n’ai pas voulu accepter cette souffrance, me privant de beaucoup de choses en devenant esclave de la vie.’’ Les hommes ont refusé de posséder le cœur de Dieu pour qu’en retour ce cœur les possède aussi. Ils savent aujourd’hui dans leur ignorance que ce sont eux qui vont donner leur cœur à Dieu. Voilà pourquoi ils disent : ‘’donne ton cœur à Dieu’’ ou ‘’moi j’ai donné mon cœur à Dieu’’. L’homme n’a pas lu que Dieu dit : ‘’Je vous donnerai un cœur nouveau’’ (Ezéchiel 36/26).Ce cœur nouveau c’est la Parole et vie de Jésus-Christ reçues dans nos cœurs. L’homme croit que c’est lui qui donne le cœur à Dieu, voilà pourquoi dans son faux raisonnement et orgueil, il veut que Dieu se prosterne devant lui pour pouvoir lui donner son cœur.

    Les gens n’ont pas construit la maison de Dieu parce que s’ils l’avaient fait, Dieu serait dans sa maison et eux dans la maison de Dieu qui est la maison de l’amour, du pardon, de la pitié, de la patience, de la tempérance, de la fidélité, de la douceur, de la bonté, de la joie, de la paix, du vouloir le bien, de la prospérité et de la réussite de tout le monde, tant dans l’esprit que dans le physique. Aussi, les parents prendront alors tous les enfants du monde entier comme leurs propres enfants, et les enfants considéreraient tous les parents du monde entier comme leurs propres parents, le manquement de notre prochain nous rendrait tristes, et sa maladie ferait notre douleur. Les gens n’ont pas construit la maison de Dieu, voilà pourquoi Dieu et son bien sont dehors, et le diable et son mal sont dedans, voilà pourquoi le mal et la souffrance dominent aujourd’hui dans nos cœurs.

    Le monde n’est rempli que d’hypocrites comme chrétiens. Dieu est à la porte de ton cœur et il frappe. Si tu lui ouvres cette porte, il va entrer et vivre avec toi et toi avec lui. Voilà pourquoi notre cœur doit devenir la maison de Dieu, maison du bien, et nous devons garder cette maison du bien plus que toute autre chose, sinon le diable viendra voler. Si ce cœur a le pardon, le diable enverra ton semblable pour te faire quelque chose dont tu ne pourras lui pardonner. A ce moment, Satan aura volé ton pardon qui est le bien de Dieu. Souffre dans ce qui est vie et délivrance éternelle car l’apôtre Paul n’avait pas construit le bâtiment pour maison de Dieu, mais il avait construit la maison de Dieu en lui-même. Il ne nous avait pas laissé les finances avec lesquelles nous devrions construire la poussière pour maison de Dieu, mais il a travaillé durement pour nous laisser les banques fournies éternellement de fonds pour que nous construisions la maison de Dieu. Voilà pourquoi moi aussi, je travaille durement afin de pourvoir les fonds aux gens qui veulent construire la maison de Dieu à prix cadeau. C’est pourquoi ce que j’ai écrit par la grâce de Dieu n‘est pas à vendre et ne le sera jamais, même si ce sont des milliards de livres et de brochures, parce que ma grandeur et ma puissance sont dans ce que je donne, et je le fais au prix du nom de Jésus qui est gratuit.

    CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

    – See more at: http://champidino.org/fr/index.php/revelations/l-evangile-de-la-delivrance-et-du-salut/349-282eme-message#sthash.DkQekUTh.dpuf

  • Champi Dino

    QUE TOUS LES PRATIQUANTS DE LA SODOMIE QUI ONT LEGALISE LE MARIAGE HOMOSEXUEL DANS LEUR PAYS SE REPENTENT AU PLUS TOT ET SORTENT LEUR PEUPLE DE CETTE OFFICIALISATION DE LA LEPRE SPIRITUELLE

    C’est le 345ème message

    L’homme de la miséricorde et de la pitié, voyant depuis le ciel la souffrance à venir de nos âmes dans le lac de feu éternel à cause du péché d’Eve et d’Adam, a accepté se dépouiller et venir dans ce monde physique comme un simple homme, pour souffrir pour peu de temps et couler son sang sur la croix en portant nos péchés, afin de nous libérer entre les mains de Satan. En voyant donc comment dans ce siècle, Satan est en train de passer par les dirigeants des grands pays pour répandre la lèpre spirituelle au sein de leurs populations en officialisant le mariage homosexuel, le seigneur Jésus n’a pas fermé la bouche pour éviter que sa souffrance et son sang coulé sur la croix ne soient en vain pour les âmes de ce siècle qui sont en train d’être conduites dans une très grande lèpre spirituelle.

    Lorsque je commençais mon ministère en 2010, le Seigneur Jésus m’a dit : « J’ai fait annoncer par ta bouche, lorsque tu avais l’âge de 06 mois, les choses que tu dois accomplir maintenant. Je te donne l’esprit de la puissance de dénonciation plus élevée que celle que j’avais donnée au prophète Jérémie. Je te donne une sagesse de démonstration par les écritures plus élevée que celle que j’avais donnée à l’apôtre Paul ». Il m’a dit : « à cause de l’esprit que j’avais mis dans le prophète Jérémie pour dénoncer, et dans l’apôtre Paul pour démontrer, ils avaient beaucoup souffert ; d’une prison à l’autre, d’une bastonnade à l’autre, et leur chair avait été détruite par les hommes qui n’aiment pas ma lumière ». Il m’a demandé : « Est-ce que la chair du prophète Jérémie vit ? », j’ai répondu : non. Il a dit : « Est-ce que celle de l’apôtre Paul vit ? », j’ai dit : non. Il m’a dit : « Est-ce que tu as lu la dénonciation du prophète Jérémie ? » J’ai dit : oui. Il a dit : « Est-ce que tu as lu la démonstration de la parole de l’apôtre Paul ? » J’ai répondu : oui. Il m’a dit : « La chair de ces deux personnes a été détruite il y a de cela très longtemps ; mais ce que j’avais mis en eux et qui se révélait continue à sauver jusqu’aujourd’hui et demeure pour l’éternité ». Il ajouta : « de même, J’ai mis en toi la puissance pour dénoncer et démontrer ; cela va délivrer et demeurer pour l’éternité. Mais ta chair sera recherchée pour être détruite. Ne t’inquiète pas de ce qui va t’arriver physiquement parce que ce n’est qu’un passage, sois rapide et empresse-toi de dénoncer et démontrer parce que le temps sera tellement court pour toi ». Voilà pourquoi je sais ce qui va m’arriver ; et cela ne me rend même pas un peu inquiet, mais plutôt, j’ai la joie dans la dénonciation et la démonstration qui font aussi la joie de Dieu qui veut que tout le monde parvienne à le connaître par sa vérité et soit sauvé. Mon souhait n’est pas de faire beaucoup d’années sur terre, mais plutôt de dénoncer et de démontrer ce qui doit sauver l’âme de l’homme. Celui qui m’a envoyé n’a fait lui-même que 33 ans dans le physique ; et moi j’en ai déjà plus, mais cela ne fait pas ma gloire.

    Pourquoi ces gouvernants des grands pays qui se disent chrétiens, pratiquant la sodomie, veulent-ils entrainer tous les peuples qu’ils gouvernent dans cette pratique en officialisant le mariage homosexuel ? Ces gouvernants se reconnaissent chrétiens parce qu’ils croient qu’ils avaient reçu le baptême étant bébés ou enfants ; pourtant, en leur versant de l’eau sur la tête, ce n’était que les cornes de l’animal qu’on y plaçait et qui ont domination sur eux. Donc, se trouvant dans la pratique de la sodomie, ils veulent entrainer toutes les nations dans une très grande lèpre spirituelle. Tous ces gouvernants qui signent la légalisation du mariage homosexuel et entrainent le monde dans cette pratique doivent se repentir le plus tôt possible. Il est temps pour eux qu’ils croient en la vérité ou vie de Christ. Que tous ceux qui se disent chrétiens, qui sont maîtres dans la pratique de la sodomie, entrainant leurs semblables dans cette abomination devant Dieu se repentent et prennent l’engagement de se baptiser. Qu’ils entrent dans les eaux pour enterrer les cornes et l’esprit animal qui viennent du chef de l’Etat souverain du mensonge et de l’homme puissant de la bête dans ce monde.

    Les jours sont tellement mauvais, mais le Seigneur Jésus est en train de faire quelque chose pour délivrer les âmes de ce siècle que le diable veut maintenir dans la mort. Ecoutez, ces gouvernants qui ont légalisé le mariage homosexuel se disent chrétiens ; presque tous sont fidèles au chef du Vatican car ils ont été baptisés bébés ou enfants, ont reçu la première communion, la confirmation…. Ils sont des fervents pratiquants de la doctrine suicidaire qui est à l’origine du mal qui gouverne le monde actuel. Gouvernants américains et européens, vous qui avez signé le projet de loi autorisant le mariage homosexuel, vous les maîtres de la pratique de la sodomie et grands lépreux spirituels, vous entrainez tout le peuple à être aussi lépreux spirituellement comme vous. Chefs d‘Etats et premiers ministres, vous avez choisi d’être maîtres dans la pratique de la sodomie, mais pourquoi voulez-vous entrainer tous les peuples que vous dirigez dans cette abomination ? Tous les homosexuels doivent regarder le bout des pattes de la tortue pour comprendre que leurs âmes sont plus que ce qu’ils voient. Ils ont une très grande lèpre dans leurs âmes qui ont plus de valeur que leur chair qui est poussière et qui doit retourner dans la poussière.

    Tous les homosexuels, surtout ces dirigeants qui ont légalisé le mariage homosexuel dans leur pays, ont l’intérieur (leurs âmes) atteint de la lèpre et de plaies pourries. Le Seigneur Jésus de qui ils se disent chrétiens n’est pas venu sauver l’extérieur qui est poussière, mais l’intérieur qui est l’âme. Donc, la valeur de l’homme n’est pas l’emballage (sa chair), mais son contenu (l’âme). Ces gouvernants des grandes nations légalisent le mariage homosexuel parce qu’ils sont maîtres de la pratique de la sodomie pour recevoir la gloire, le pouvoir, la richesse à l’extérieur ; dans la chair qui est l’emballage et la poussière pour laquelle Jésus n’a pas souffert et coulé son sang. L’emballage est propre, lavé avec de l’eau potable, oint des huiles pharmaceutiques prescrites par les plus grands dermatologues, parfumé et revêtu des vêtements de grands prix de poussière ; mais, le contenu qui est le produit, l’âme pour laquelle Christ a souffert et coulé son sang, est lépreuse et rongée de plaies, pourrie par la sodomie, la magie…. Physiquement, leur emballage montre qu’ils sont beaux, ce qui fait que les hommes les envient, mais spirituellement le produit a des odeurs insupportables, et des plaies puantes.

    Mes chers amis, repentez-vous, car Christ de qui vous vous dites chrétiens n’est pas venu racheter l’emballage qui ne sert à rien pour l’éternité, mais le produit, parce que depuis le Jardin d’Eden ce n’est pas l’emballage que le diable avait possédé pour faire mourir, mais c’était le produit, et c’est ce produit que Christ est venu racheter en coulant son sang sur la croix. Il vous a donné ce sang pour que vous le buviez afin que votre intérieur qui est le produit soit purifié de la lèpre. Mais non seulement vous sodomisez, mais vous refusez de boire le sang de Christ pour boire celui de l’homme. Quelle pourriture spirituelle ! Repentez-vous et croyez en la vie du sauveur Jésus-Christ, baptisez-vous dans les eaux en enterrant cette pourriture. Vous vous contentez d’être dans les maisons les plus blanchâtres, aux champs les plus Elysées…, mais moi j’ai pitié de vous spirituellement. Voyant ce qui est en train d’arriver, mon désir le plus profond est que le Seigneur touche vos cœurs, que vous lisez son message, et qu’à travers cette lecture vos yeux s’ouvrent, vous voyez votre état spirituel pour que vous vous empressez de le quitter afin d’éviter la souffrance éternelle qui est déjà au seuil de la porte.

    Du courage à tous ceux qui vont se repentir ; pour ceux-là qui vont refuser la repentance en me traitant de fou et de méchant aujourd’hui, tôt ou tard, ils me traiteront de sage et de miséricordieux ; ce n’était pas de si tôt que les gens avaient traité Noé de sage, mais c’était tard, et tard c’est tard.

    CHAMPI Apôtre non de la part des hommes, ni par un homme mais par Jésus-Christ et Dieu le Père. La puissance de Dieu c’est la connaissance. Connaître pour éviter de pécher et être affranchi de la mort éternelle. (Jean 8/32)

    – See more at: http://champidino.org/fr/index.php/revelations/l-evangile-de-la-delivrance-et-du-salut/415-345eme-message#sthash.PmMSvXxI.dpuf