Scroll To Top

« La guerre perdue du Vatican » : Réponse à FranceTV, au delà des caricatures

Publié le 12 Avr 2012 à 17:54 Medias 10 commentaires

Le 2 avril, au tout début de la Semaine Sainte, France Télévisions diffusait un documentaire au titre provocateur réalisé par Patrick Benquet : « la guerre perdue du Vatican ».

Sa thèse est simple : les « forces obscurantistes » (sic) à savoir les « traditionalistes » et les « conservateurs », mais surtout Jean-Paul II et Benoît XVI, auraient trahi l’espérance suscitée par le Concile Vatican II. Espérance d’une Eglise enfin « ouverte et « tolérante » qui aurait su et pu évoluer au rythme du monde moderne.  Résultat de cette « guerre perdue » pour  ceux qui incarnaient le « progrès » : une Église engoncée dans son immobilisme, incapable de se réformer, réactionnaire, percluse de scandales et de faiblesses.

Bref, une Église au bord de l’abîme.

Patrick Benquet nous offrait ce soir-là là un bel exemple de reportage militant déguisé en documentaire d’histoire, avec tous les ingrédients habituels : désinformation, mélange de vrai et de faux, instrumentalisation des textes, focalisation sur des exemples caricaturaux, etc… Bref, un documentaire qu’on ne pouvait pas laisser sans réponse.

Pour Padreblog, l’abbé Pierre-Hervé Grosjean répond aux questions de Manuella Affejee, de Radio Vatican. En quelques minutes, il apporte des éléments de réponses qui permettent d’aller de l’avant :

[audio:http://wp.tonegraphics.fr/padreblog/files/2012/04/Interviewradiovatican.mp3|titles=Réponse au reportage de France 3 : « la guerre perdue du Vatican »]

À propos de l'auteur :

Abbé Grosjean

Abbé Grosjean

40 ans. Diocèse de Versailles. Ordonné prêtre en 2004. Curé de la paroisse de Saint-Cyr-l’École. Responsable des questions politiques, de bioéthique et d'éthique économique pour le diocèse de Versailles. Auteur de "Aimer en vérité" (Artège, 2014) et "Catholiques, engageons-nous !" (Artège 2016).