Scroll To Top

2000 ans après, difficile de loger Jésus

Publié le 29 Nov 2011 à 08:53 Société 9 commentaires

L’histoire commençait très mal… mais finit bien, heureusement. Elle est pourtant révélatrice d’une atmosphère qui monte et inquiète.

Comme il y a 2.000 ans : pas de place pour Marie et Joseph ! Une paroisse de Paris s’était vue refuser la permission d’installer une crèche sur le marché de Noël des Champs-Elysées. Le motif invoqué ? La connotation religieuse du projet. Oui, vous avez bien lu ! On se demande si on doit rire ou pleurer !

Finalement, après beaucoup d’agitations et de coups de téléphones, le projet est accepté. Merci à nos élus. Mais cette hésitation est révélatrice : on a en effet pensé que la crèche pouvait troubler l’ordre public. Disons-le clairement : c’est à dormir debout !

On a l’impression que la machine à fabriquer des déracinés s’est mise en marche : on ne sait même plus, pire, on ne veut plus savoir, que la crèche c’est Noël. Benoit XVI appelle cela l’apostasie silencieuse. Notre identité n’est plus un ensemble de choses à transmettre et à faire aimer. Nous ne pouvons plus parler et présenter ce qui nous est spécifique : nos racines chrétiennes, la culture chrétienne dans laquelle notre civilisation a baigné comme dans un liquide amniotique.

Faudra-t-il un jour en arriver à renommer des stations du métro parisien (Notre-Dame, Abbesses, Cardinal Lemoine…) sans parler de la Gare Saint-Lazare ou de la rue du Faubourg Saint-Honoré… ?

Allez je vous laisse je dois aller chez Saint-Maclou pour prendre livraison d’une moquette. Peut-être bien que j’en profiterai aussi pour faire quelques courses : je dois refaire mon stock de Saint-Yorre. Je l’avoue, je n’ai rien non plus contre le Saint-Emilion ! Après les courses, je déjeune avec un vieil ami qui travaille chez Saint-Gobain. Il habite Saint-Mandé ou Saint-Arnoult je ne sais plus…

Actualisé : la même histoire, ou presque, est arrivée il y a peu dans les Yvelines au cœur du Centre Commercial Parly 2 (Le Chesnay). Tout s’est bien fini et c’est maintenant une belle crèche qui interpelle les clients au cœur de ce temple de la consommation. Une belle façon de rappeler à tous que la fête de Noël a son auteur et son prince : l’enfant de la crèche !

À propos de l'auteur :

Abbé Pierre Amar

Abbé Pierre Amar

Diocèse de Versailles, ordonné en 2002. Licencié en droit et en théologie. Auteur de "Internet, le nouveau presbytère" (Artège, 2016) et "Hors Service" (Artège 2019) et de spectacles pour les familles (Jean-Paul II, Charles de Foucauld, Madame Elisabeth, ...). De 2013 à 2018, il anime l'émission "Un prêtre vous répond" sur Radio Notre-Dame (FM 100.7).