Scroll To Top

Nos livres de l’été 2018

Publié le 29 Juin 2018 à 12:26 À lire, à voir Aucun commentaire

Glisser un bon bouquin dans sa valise ou son sac… c’est le désir de beaucoup pour cet été, mais quel livre choisir ? Voici notre traditionnelle liste des dix livres recommandés par Padreblog. Du simple témoignage qui touche les cœurs, à l’ouvrage de réflexion qui invite à réfléchir, en passant par le roman, vos Padre vous souhaitent un bel été de ressourcement, de prière et de repos.

Gaspard, entre terre et ciel de Marie-Axelle et Benoit CLERMONT. Alors qu’il vient tout juste d’avoir un an, on décèle chez Gaspard une maladie neuro-dégénérative rare, sans espoir de guérison. Le combat est perdu d’avance mais ses parents vont trouver la force de se battre. Leur bouleversant témoignage, écrit à quatre mains, raconte leur cheminement et la façon dont la maladie a radicalement changé leur regard sur la vie. Une leçon d’espérance et un extraordinaire témoignage d’humanité, à retrouver aussi en images (Le Cerf, 208 pages, 18 €).

Madame Elisabeth de France, l’offrande d’une vie de Dominique SABOURDIN-PERRIN. Un livre pour découvrir la personnalité attachante de la sœur de Louis XVI, guillotinée pendant la Révolution française. D’une exigence spirituelle rare, comprenant qu’elle ne se mariera pas, elle trouve dans son célibat non-choisi une véritable fécondité, dans le soin des pauvres et la fidélité au devoir d’état. Son procès en béatification vient de connaître de singulières avancées, plus de deux cents ans après sa mort, redonnant toute sa valeur à une belle prière qu’elle aimait réciter chaque jour (Salvator, 90 pages, 10 €).

Dans son coeur sommeille la vengeance de Sonia MABROUK. Journaliste sur Europe 1 et CNews, Sonia Mabrouk signe ici une intrigue contemporaine sur fond de lutte contre le terrorisme et de retour en France des enfants djihadistes, les fameux « lionceaux de Daesh » éduqués en Syrie ou en Irak pour semer la mort. Un roman courageux qui évoque la soumission et le déclin mais qui rend aussi hommage à l’identité de notre pays et appelle à un sursaut national : cette civilisation survivra si les valeurs chrétiennes sont défendues et portées haut et fort par les chrétiens en France et ailleurs dans le monde. C’est une femme de culture et de tradition musulmane qui vous le dit (Plon, 288 pages, 18.90 €).

Comment notre monde a cessé d’être chrétien de Guillaume CUCHET. Dans un ouvrage de haute qualité, cet universitaire analyse les raisons du déclin du catholicisme en France depuis les années 1960. Comment a-t-on pu arriver à une pratique dominicale inférieure à 2 %, le seuil sous lequel les enquêtes d’opinion sont discutables, tellement les indicateurs sont faibles ? Un livre qui offre une analyse sociologique et historique redoutable de la déchristianisation de notre pays (Seuil, 288 pages, 21 €).

Comment peut-on être catholique ? de Denis MOREAU. Un livre à offrir à tous ceux qui vous ont dit un jour : « c’est drôle, t’es catho mais… t’es sympa ! ». Cet ouvrage ne convertira probablement personne au catholicisme. Mais à ceux qui ne croient pas, il suggérera qu’un catholique n’est pas nécessairement un imbécile. À ceux qui croient déjà, il fournira quelques arguments susceptibles d’affermir leur foi. À tous, il expliquera que lorsque se pose la seule question qui vaille vraiment — comment tenter de réussir sa vie ? — le catholicisme constitue une des bonnes réponses envisageables. Et même un choix de raison (Seuil, 368 pages, 20 €).

Avec Dieu au goulag de Walter J. CISZEK. Accusé d’être un espion du Vatican, un prêtre est interné 23 années en Sibérie durant les années les plus terribles de la guerre froide. On y découvre l’itinéraire spirituel impressionnant d’un jésuite qui surmonte une épreuve terrible, à travers désarroi et souffrances, qu’il ne cache pas. A lire comme une odyssée spirituelle et un acte de foi et d’abandon à la volonté de Dieu qui ne veut pas le mal mais le permet (Editions des Béatitudes, 320 pages, 20 €).

Bébés sur mesure de Blanche STREB. Le saviez-vous ? Les bébés génétiquement modifiés sont déjà nés. C’est ce qu’affirme, preuves à l’appui, cette jeune docteur en pharmacie dans un essai décapant qui nous révèle ce qui se trame dans le secret des labos. A quoi ressemblerait le monde des meilleurs, un monde où les êtres humains, en plus d’être triés, seraient améliorés, voire augmentés ? Les générations futures seront-elles encore libres de faire des bébés sous la couette ou allons-nous vers un avenir sans sexe où la fabrication des bébés serait confiée à des experts ? Ce livre accessible à tous aide à comprendre les basculements qui s’opèrent dans le domaine de la procréation artificielle et dénonce l’emballement technique qui se retournera contre l’homme (Artège, 266 pages, 14 €).

Sur la brèche de Thomas OLMSTED. Evêque de Phoenix, en Arizona, Mgr Olmsted écrit une lettre aux hommes catholiques de son diocèse. Rédigé dans un style vif et alerte, bien illustré, ce très beau texte, rare par son sujet et par son traitement, est à recommander à tous les hommes de bonne volonté. Il s’interroge sur la masculinité : que signifie être un homme catholique ? Comment un homme catholique peut-il et doit-il aimer, vivre, réagir dans ce monde post-chrétien ? A partir des trois amours auquel un homme est confronté (ami, mari, père), il ouvre de très belles perspectives. Cette édition est due aux Chevaliers de Colomb, une fraternité catholique de près de 2 millions de membres bien connue outre-Atlantique et qui commence à se déployer en France. Contactez l’abbé Pierre Amar pour en recevoir un exemplaire. [Attention, petite rupture de stock, merci pour votre patience !]

Amkoullel, l’enfant Peul de Amadou HAMPATE BA. Ceux qui connaissent cet auteur, originaire du Mali, savent qu’il est à la fois un sage, un savant et un spirituel. Ses ouvrages sont une référence pour ceux qui veulent découvrir la magie de l’Afrique et la réalité de la colonisation, un peu plus complexe que la version univoque qui nous est (trop) souvent présentée. Pour raconter l’enfance en son pays, l’auteur choisit d’évoquer la savane ouest-africaine, la brousse dévorée par le soleil, battue par les tornades et griffée par le fleuve Niger qui traverse le pays. Au centre de son récit : le royaume de Bandiagra au début du siècle, régi par un islam sévère qui encadre la vie des jeunes enfants. Amadou Hampâté Bâ, qui demeure avant tout un magnifique conteur, y décrit avec force humour (mais aussi horreur) les événements drôles ou terribles qui ont façonné son pays et sa personnalité (Poche, 442 pages, 7.20 €).

L’exhortation apostolique Gaudete et exsultate du pape François sur la sainteté. A télécharger sur le site du Vatican et surtout à lire tranquillement cet été pour découvrir que les saints sont d’utilité publique. Un texte magnifique qui nous rappelle que la sainteté est une vocation qui s’adresse à tous et qu’elle n’est pas la perfection : les saints aussi se confessent ! «N’aie pas peur de la sainteté, elle ne t’enlèvera pas tes forces, ni la vie, ni la joie» dit le pape. Oui, la sainteté est le plus beau visage de l’Eglise !

À propos de l'auteur :

Padreblog