Scroll To Top

Notre Carême en 3D

Publié le 12 Fév 2021 à 20:02 Foi Aucun commentaire

Qui n’a pas suivi les aventures épiques du Vendée Globe 2020 ? Padreblog vous invite à son tour à prendre le large. Envie de vivre quelque chose de pêchu pendant le Carême ? Suivez le guide !

Vivre le Carême, c’est chaque année un départ vers le grand large : nous quittons notre confort et notre égoïsme pour partir vers Dieu et vers les autres.

Quelques semaines après l’arrivée du Vendée Globe, la route que nous vous proposons n’est pas une solitaire. Si vous le voulez, nous embarquons en tant qu’équipage, comme communauté : dès le Mercredi des Cendres 17 février, une Newsletter nous rassemble avec vos témoignages et vos intentions de prière.

Ensemble, nous voulons vivre une expérience intégrale qui implique le corps, l’âme et l’esprit. Une sorte de Carême en trois dimensions ! C’est tout notre être qui est entraîné dans cette aventure. C’est tout notre être qui en ressortira grandi !

1ère dimension : le corps

Quand on part pour une vraie aventure, on sait par avance qu’on va s’affronter à l’inconfort du réel et que notre corps sera mis à l’épreuve. Et pourtant, on y va quand même, parce qu’on croit au but qu’on veut atteindre. Pourquoi n’en irait-il pas de même pour le Carême ? Pourquoi laisserions-nous le corps en dehors de l’affaire ?

À la suite de Jésus dans le désert, nous allons vivre le jeûne pendant quarante jours. En quoi cela consiste-t-il ? Chacun doit discerner le jeûne alimentaire adapté à ses activités. Nous vous proposons par exemple, selon l’antique tradition de l’Église, de ne prendre qu’un seul repas complet dans la journée (pourquoi pas à midi), en plus du petit-déjeuner et d’une collation le soir. Pour tenir dans la durée, nous nous appuyons les uns sur les autres à travers une Newsletter.

Trois raisons pour s’engager :

– le manque ouvre l’âme au désir de Dieu : on ne vise pas un exploit, on ne vise pas la souffrance. Mais en consentant à un certain manque, on fait de la place pour Dieu et pour le prochain.

– l’ascèse combat le péché : par le jeûne, on reprend le contrôle sur son corps et ses appétits. Limiter sa nourriture, c’est fortifier sa volonté en vue de faire le bien.

– le jeûne nourrit l’intercession : l’expérience de la privation nous donne l’occasion de former une chaîne de prière et de porter les intentions de chacun à travers la Newsletter.

2ème dimension : l’âme

Nous ne partons pas seuls dans cette aventure. Les saints ont déjà vécu le défi de la foi et leur exemple nous inspire. Ils guident notre âme comme l’étoile polaire accompagne les marins dans leurs nuits.

Pour cette année, en partenariat avec la revue « Parole et prière », nous proposons à tous la compagnie de saint Damien de Molokaï. A 24 ans, il débarque à Hawaï. En 1873, l’évêque d’Honolulu lance un appel qui va faire basculer toute sa vie : il faut venir en aide aux lépreux de Molokaï. Le Père Damien se porte aussitôt volontaire.

Il restera jusqu’à la fin de sa vie dans ce qu’on appelait « l’île des morts-vivants ». En 1889, il meurt de la lèpre au milieu de ceux pour qui il a donné sa vie. Le pape Benoît XVI le canonise en 2009.

Chaque jour dans la Newsletter, nous découvrirons un épisode de la vie de saint Damien à appliquer dans notre vie concrète : ses paroles soutiendront notre prière au quotidien.

3ème dimension : l’esprit

Les marins ont leurs cartes et leur GPS. Nous avons la Bible qui nous révèle le plan de Dieu sur l’homme.

Le psalmiste demande au Seigneur : « Qu’est-ce que l’homme pour que tu penses à lui ? ». À sa suite, nous nous demandons : qui sommes-nous au milieu de l’univers ? Comment construire la communion entre l’homme et la femme ? Comment affronter le mal ? Que comprendre de la mort ?

Pour nourrir l’intelligence, découvrez chaque semaine une vidéo de 20 minutes pour éclairer un aspect du mystère de l’humanité aimée par Dieu. Chaque vendredi de 20h30 à 21h30,  un « Live » nous rassemble avec un ou deux Padres de l’équipe pour un temps d’échange, de questions et de prière.

Rejoignez-nous sur « mon Carême avec Padreblog » : => C’EST ICI ! <=

À propos de l'auteur :

Padreblog

Padreblog

Lorsqu'un texte est signé par plusieurs ou tous les prêtres du Padreblog, c'est sous ce compte que l'article est publié.